Feb
24

Tous les deux ans, le Vevey Natation organise son Swim-à-Thon pour récolter des fonds pour financer une opération dépassant les ressources habituelles du club.

Le principe du Swim-à-Thon (SAT) est simple. Les nageurs doivent nager pendant une heure et faire le plus grand nombre de bassins (25 mètres) possible. Dans les semaines précédant le SAT, les nageurs cherchent des parrains et des marraines qui s’engagent à parrainer soit chaque bassin effectué par son nageur ou soit pour un montant fixe.

Ce système est bien connue dans le monde du sport et se fait par exemple sur une piste d’athlétisme par les sportifs qui n’aiment pas se mouiller. C’est un moyen de récolter des fonds pour les clubs sportifs qui est utilisé depuis très long temps. Et ce n’est peut-être pas que la situation économique qui fait que cela devient une tâche de plus en plus difficile. Il est certainement prudent d’exploiter d’autres façons d’organiser un SAT dans le futur. Si vous avez des idées, nous sommes preneurs; alors n’hésitez pas à nous fait parvenir vos propositions!

Cette fois-ci, la date choisie était mal placée dans le calendrier de nos nageurs les plus expérimentés. Mais, grâce à votre soutien et à votre générosité, nous avons pu récolter plus de 18’000 francs. Tous ensemble, nos nageurs ont parcouru plus de 8’500 bassins, ce qui nous donne un total d’environ 214 km nagé en une heure.

Il faut particulièrement féliciter nos plus jeunes nageurs pour leur grand effort. Pour une grande partie entre eux, cette heure du SAT représentait un effort plus long que leur entraînement habituel. A ne pas oublier non plus, notre président Pierre Volet, qui n’a pas manqué de se mêler à nos jeunes nageurs et de faire ses bassin pour le club, ou notre caissière Marlène Borloz qui, grâce à un entraînement bien mené, a atteint son objectif de 40 bassins.

Bravo et merci à tous!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *